Nicole Poirier

Fondatrice et directrice de Carpe Diem

Nicole Poirier est fondatrice et directrice de Carpe Diem, Centre de ressources Alzheimer, à Trois-Rivières au Québec. Elle a fait des études en psychologie et elle détient une maitrise en management de l’École nationale d’administration publique.

Alzheimer : L’approche Carpe Diem

__________


Par sa philosophie et son accompagnement unique, Carpe Diem – Centre de ressources Alzheimer souhaite modifier le regard posé sur les personnes vivant avec la maladie d’Alzheimer ou une maladie apparentée, lutter contre les préjugés entourant la maladie et, par conséquent, soutenir un changement positif dans les pratiques auprès des personnes en perte d’autonomie cognitive. Voici quelques-uns des principes qui sous-tendent l’approche Carpe Diem :

  • La personne est considérée avant sa maladie; •Les accompagnements ne sont pas orientés sur les déficits, mais sur les ressources et les capacités des gens;
  • Tous les comportements ont un sens et constituent un message qui nous est adressé; et que nous nous efforçons de comprendre;
  • C’est à nous, comme intervenants, de trouver les voies d’accès à l’univers de l’autre, et non pas à la personne d’arriver à comprendre notre réalité;
  • La structure et les services s’ajustent à la personne et à ses besoins, et non l’inverse, d’où la variété des réponses que nous apportons;
  • La médication n’est pas utilisée comme un moyen de contrôle des comportements et ne sert pas à remplacer des accompagnements humains ou à combler des lacunes organisationnelles;
  • Les étiquettes sont invalidantes : elles autorisent implicitement à transposer la totalité du problème ou du comportement sur la personne et son état. Dépassant ces étiquettes, nous nous questionnons sur notre rôle et notre part de responsabilité lors des comportements difficiles.

Témoignages

Ils ont participé à cette webformation

Maison de Retraite Notre-Dame

Maryvonne LE ROUX

L'approche CARPE DIEM est un idéal d'accompagnement de la personne atteinte de troubles cognitifs dans le respect de la personne dans sa globalité. Vivre avec la personne, connaître ses besoins, y répondre afin que la relation apaisée de confiance s'installe entre l'aidant et l'aidé, permettre de vivre sereinement avec des troubles cognitifs, dans une maison qui est son "chez soi".

Le Clic Vallée de Clisson

Véronique RONFLE

Cette conférence m'a permis de faire un pas de coté le temps d'un après mdi pour repenser positivement, humainement l'accompagnement de nos ainés, leur inclusion, leur valorisation. Et surtout constater que ce ne sont pas que des valeurs véhiculées et des mots mais bien des expériences et des projets qui ont vu le jour et fonctionnent. Merci pour ces messages d'optimisme !

Sarah SOURBES

Je recommanderai cette formation car elle permet de mieux connaitre l'approche Carpe Diem et d'avoir, par le biais de témoignages de professionnels agissant dans le secteur social et medico-social, une représentation de comment cette approche québécoise se décline en France.

Objectifs de la webformation

  • Prendre connaissance de l’approche innovante Carpe Diem avec sa fondatrice Nicole Poirier.

  • Comprendre les enjeux organisationnels, financiers et RH de la mise en œuvre de l’approche dans un établissement médico-social.

  • Découvrir les modalités d’adoption de l’approche Carpe Diem en France par le biais de retours d’expérience concrets d’établissements médico-sociaux.

Programme de la webconférence

10 décembre 2021 de 14.00 à 17.00

Introduction par Emilie Lebée-Thomas, directrice d’hôpital française spécialiste de la comparaison internationale


Présentation de l’approche Carpe Diem 

Nicole Poirier, fondatrice et directrice 

En s’appuyant sur des vidéos tournées au sein de la Maison Carpe, Nicole Poirier présentera les principales caractéristiques du modèle Carpe Diem, dont le fondement est de considérer les personnes pour leurs capacités et non en fonction de leurs limitations. Cette philosophie a un impact concret sur les organisations, en particulier le respect des souhaits et du rythme des habitants, un environnement ressemblant à un domicile particulier et la limitation de la médicalisation.


Etude de cas française 1 --- Les Maisons de Crolles : le modèle Carpe Diem adapté à la France dans un établissement d’hébergement pour les personnes jeunes vivant avec la maladie d’Alzheimer. 

Blandine et Xavier Prévost, administrateurs de l’association AMA Diem

Les Maisons de Crolles est une Maison d’Accueil Spécialisée qui accompagne 32 personnes jeunes vivant la maladie d’Alzheimer ou de maladie apparentée. Les personnes accueillies y retrouvent l’esprit Carpe Diem, une maison familiale et chaleureuse dans laquelle les marqueurs institutionnels sont minimisés et l’accent mis sur le bien-vivre au quotidien (confection des repas au sein des maisons, espaces chaleureux de rencontre, etc.). Les Maisons de Crolles ont accueilli leurs premiers habitants à compter du mois de février 2016, pour la première maison, et de juin 2016 pour la seconde.

https://www.fondation-ove.fr/etablissements/ove-mas-les-maisons-de-crolles/ 


Etude de cas française 2 --- Les Fontenelles : adapter les principes de Carpe Diem dans un EHPAD public

Audrey Cornaglia-Perez, directrice EHPAD Les Fontenelles

L’Ehpad Les Fontenelles est un établissement public autonome, qui a ouvert ses portes en février 2011. A proximité du centre ville, la résidence accueille des personnes de plus de 60 ans, quelle que soit leur niveau de dépendance, dans un cadre agréable et moderne. Au sein des Fontenelles, les pratiques s’inspirent de la philosophie d’accompagnement « Carpe Diem » depuis 2014. L’EHPAD « Les Fontenelles » est avant tout un lieu de vie. A ce titre, les équipes cherchent à s’approcher autant que possible d’un « comme à la maison » pour que chacun puisse y trouver ses repères dans une relation bienveillante et de confiance.

https://ehpadlesfontenelles.wordpress.com 


Etude de cas française 3 --- Maisons AMA Vitae (association Les Orchidées): comment intégrer l’approche Carpe Diem dans un projet de construction de colocations ?

Arnaud Rousseaux, directeur  général du groupe Orchidées

Inspirée par l’approche Carpe Diem, l’Association AMA VITAE s’éloigne des EHPAD pour proposer une vie en colocation au sein d’un habitat à des maisonnées de huit personnes touchées par la maladie d’Alzheimer ou par une maladie apparentée, qui ne peuvent plus rester chez elles et qui font le choix de continuer à vivre dans une maison plutôt que dans un cadre institutionnel. Les intervenants sont présents en continu pour accompagner les locataires dans les activités de la vie quotidienne tout en misant sur leurs capacités : la personne reste actrice et son sentiment d’utilité est préservé. L’équipe est formée à l’approche bienveillante de Carpe Diem.

https://amavitae.fr/ 


Conclusion

Fany Cérèse, Dr. en Architecture - associée Atelier AA - Architecture Humaine


Fin du replay de la webformation


En partenariat avec